Idées qui collent, part 2 : de l’inattendu.

Idées qui collent, part 2 : de l’inattendu.

22 février 2019 0 Par Elodie Honegger
Ces idées qui collent

Depuis jeudi dernier, je vous propose un résumé en 6 étapes, du livre Ces idées qui collent, de Chip et Dan Heath. Une étape par semaine, pendant 6 semaines. 6 étapes, comme les 6 principes qu’ils identifient comme des “règles” de la production d’idées adhésives, des idées qu’on n’oublie pas. Ça vous tente ? Vous pouvez découvrir ci-dessous leur principe n°2 : La nécessité de surprendre votre audience, de trouver l’élément inattendu, intriguant, étonnant, dans le message que vous voulez faire “coller”.

1. Le pouvoir de l’inattendu.

Les auteurs expliquent que la surprise et l’intérêt sont deux émotions fondamentales pour la création d’idées qui collent. Selon eux, nos schémas mentaux seraient des “machines à deviner”, qui réagissent, se réveillent, se mettent en alerte lorsqu’elles sont mises en échec. En résumé, lorsqu’on n’a “pas vu venir” la suite d’une histoire, on est subitement beaucoup plus attentif ou attentive. Mais comment mettre en échec les “machines à deviner” d’une audience ? Comment susciter et maintenir l’intérêt ?

2. Attirer l’attention, en 3 phases.

1. Identifier la substantifique moelle du message à communiquer.

2. Identifier les implications inattendues du message.

3. Communiquer ce message en mettant l’accent sur l’inattendu, ce qui permet de briser les schémas mentaux existants.

Chip & Dan citent l’exemple du grand magasin Américain Nordstrom, réputé pour son service client exceptionnel. Pour que les nouveaux collaborateurs et collaboratrices de Nordstrom comprennent le degré d’excellence à atteindre, Nordstrom raconte les histoires des services les plus incroyables que leurs clients aient reçu en magasin.

Par exemple :

“Le Nordie qui a repassé une chemise neuve pour un client qui en avait besoin pour une réunion l’après-midi même.”

Le Nordie qui avait fait avec plaisir un paquet cadeau pour des produits que la cliente avait acheté chez Macy’s.

le Nordie qui a remboursé à un client un jeu complet de chaînes neige – alors que le magasin n’en vend pas.

3. Maintenir l’attention du public.

Par ailleurs, il ne suffit pas d’attirer l’attention : encore faut-il la maintenir. Et pour retenir l’attention, rien n’est plus efficace que les énigmes, les questions et les mystères… Si vous n’êtes pas convaincu du pouvoir de l’intrigue… Posez-vous cette question, comme le suggère le scénariste Robert McKee :

robert McKee

“Songez à tous les mauvais films que vous avez regardés jusqu’au bout pour avoir la réponse à cette question taraudante”.

Mais comment faire, concrètement, pour apporter cette part de mystère et de tension dans les messages que nous produisons ? Les auteurs proposent la solution suivante : transformez la question “Quelles informations puis-je transmettre ?” en “Quelles questions doit se poser mon public ?

Liens utiles

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ! 😉
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage