Rédaction web et photographie, même combat.

Rédaction web et photographie, même combat.

15 août 2018 0 Par Elodie Honegger

Cette photo m’inspire une comparaison entre rédaction web et photo culinaire. La petite histoire, c’est qu’il a fallu 5 photographies pour créer l’image finale que vous voyez, et assurer un éclairage homogène d’un étage à l’autre du cuiseur.

Imaginez la photographe réglant son éclairage 5 fois, réalisant ces 5 photos, et les mettant ensuite bout à bout sur un logiciel de montage.

Est-ce que les 5 photographies ont immédiatement produit cette élégante image ?

Probablement pas. Il a fallu ajuster les zones de contact d’une photo à l’autre. Faute de quoi on aurait vu un assemblage peu flatteur de 5 morceaux de cuiseur. Je préfère, sans aucun doute, la version ci-contre qui me fait rêver d’un bon repas composé de légumes et de poisson.

En rédaction comme en photo : quand les transitions sont invisibles, une image apparaît

Le fait que les transitions d’une photo à l’autre disparaissent nous permet de voir le cuiseur. Un objet, une fonction, et même une émotion : ça donne envie de manger.

En rédaction web, la même chose se produit. Si les mots, la ponctuation, le rythme d’une phrase sont “mal assemblés”, ce que vous allez voir, ce sont des mots, des points et des virgules qui ne sont pas au bon endroit. Vous allez voir les jonctions au lieu de percevoir une phrase, un sens, une histoire ou une émotion.

En rédaction sur internet. Il se passe la mème chose. Si les mots ,  et la ^po,nctuation, et le rythme et l’orthographe d’une phrase sont, ne sont pas très bien mis ensemble…. O, voit la faute de frappe,

…On voit l’accent qui n’est pas le bon, le rythme de lecture déplaisant, l’espace qui n’est pas au bon endroit. Et le sens disparaît. L’histoire que l’on voulait raconter, la photographie que l’on voulait faire naître dans votre esprit n’accroche pas, elle ne se forme pas, et le message ne passe pas, ou très mal.

Vos rédacteurs n’essaient pas de vous torturer !

C’est pour cette raison que les rédacteurs et rédactrices de toutes sortes vous semblent parfois psycho-rigides de l’emplacement de la virgule.  C’est pour cela qu’ils ou elles vous proposent de restructurer tout un paragraphe en mettant l’idée de la fin au début… ou inversement. C’est pour cela qu’un rédacteur web va suggérer de couper ce morceau de texte qui vous plaisait, et le remplacer par une citation ou une image.

L’objectif de cette personne qui écrit pour vous, c’est de faire en sorte que l’on ne voie pas la structure, mais l’histoire. Que l’on ne se pose pas dix questions en même temps que l’on vous lit, pour permettre à une image mentale de se former.

Souvenez-vous en, la prochaine fois que vous demandez à votre pigiste, relecteur ou relectrice, chargé.e de com’ (complétez par tout autre métier de l’écriture), d’arrêter de modifier vos textes.

On fait ça pour vous, pour que vos idées soient percutantes, comme une belle photo dont on se souvient. 😉

Cette image a été réalisée par l’Atelier chez Elles,

une agence de créations photo et vidéo culinaires vraiment canon.

➡️ Vous avez un projet éditorial web ? Discutons-en !

photo culinaire

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ! 😉
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
    Partages